INTOXICATIONS EN CHAÎNE POUR L’UTILISATION DU PESTICIDE

UN PESTICIDE INTERDIT

Métam-sodium? À l’exception des fabricants de pesticides,
des maraîchers, surtout les producteurs de mâche, et des
horticulteurs qui l’utilisent, ce nom ne disait rien à personne.
Et puis, les intoxications collectives de travailleurs agricoles et de riverains qui se sont succédé en Maine-et-Loire avant de toucher le Finistère, courant octobre, ont focalisé l’attention sur ce pesticide qui stérilise les sols en tuant tout ce qui s’y trouve, sans aucun discernement. Cette succession d’alertes aux intoxications respiratoires a entraîné une réaction rapide des ministres concernés. L’arrêté du 25 octobre interdit l’usage de tous les pesticides à base de métam-sodium  jusqu’au 31 janvier 2019. Ce pesticide est l’un des plus préoccupants pour la santé et l’environnement dans le plan national d’actions sur «les produits phytopharmaceutiques et une agriculture moins.
” Il ne faut pas dépendre  aux pesticides”, présenté au printemps. Irritant et très corrosif pour la peau, les yeux  et les voies respiratoires, suspecté d’être toxique
pour la reproduction, le métam-sodium est aussi très
toxique pour les organismes aquatiques… un profil particulièrement
inquiétant. L’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), qui était
en charge de sa réévaluation, a réagi aussi. « L’ensemble des usages
des produits contenant du métam-sodium représente un risque pour
la santé et l’environnement », assure-t-elle. Dans un communiqué, paru début novembre, elle a annoncé leur interdiction définitive. Une
mesure qui prendra la suite de l’arrêté national de suspension.

INTOXICATIONS EN CHAÎNE  POUR L’UTILISATION DU PESTICIDE
Fermer le menu

0899636984

Pour plus d’information, n’hésitez pas à nous contacter en utilisant ce numéro.