Les expositions des produits chimiques contaminerais la fonction respiratoire des bébés.

     

           D’après les études des scientifiques , certains substances comme les composés perfluorés ou l’éthyl-parabène, « pourraient être associées à une fonction respiratoire diminuée chez l’enfant »

Il est fort probable  que les enfants exposés à différents polluants chimiques  pendant la grossesse de la mère et les premiers mois de leur existence ont plus de risque d’avoir une fonction respiratoire réduite. C’est ce qu’indique une étude franco-espagnole, publiée dans une revue médicale ce mercredi dernier dans la revue médicale britannique.

     Des substances chimiques sont exposées  font parti de la vie quotidienne dans certain pays .

Parmi les différents substances chimiques mises en évidence par les chercheurs figurent notamment les composés perfluorés, autrement dit les PFC, qui peuvent être présents dans les poêles antiadhésives, certains emballages alimentaires et les revêtements anti-taches. Autre produit jugé problématique : l’éthyl-parabène, un conservateur utilisé dans de nombreux cosmétiques mais aussi plusieurs molécules issues de la dégradation des phtalates.

le CNRS a confirmé  que certaines substances « pourraient être associées à une fonction respiratoire diminuée chez l’enfant ».

Les expositions  des produits chimiques contaminerais  la fonction respiratoire des bébés.
Fermer le menu

0899636984

Pour plus d’information, n’hésitez pas à nous contacter en utilisant ce numéro.